Comment faire un timelapse ? [photo]

Le timelapse si vous ne connaissez pas, c’est une technique entre photo et vidéo qui permet de faire une vidéo d’un endroit en additionnant des centaines de clichés pris à différents moments, un peu comme si vous shootiez en rafale pendant des heures. Comment faire un timelapse ? On vous donne des outils, des conseils et des idées de timelapses geeks !

A quoi ça ressemble un timelapse ?

En voici un très long intitulé “Edge of Stability” réalisé par le photographe Jeff Boyce à partir de 70 000 clichés, rien que ça !

Comment faire un timelapse niveau débutant

Utiliser un appareil photo numérique va avoir des avantages : les optiques sont souvent meilleures que sur des caméras, on peut jour avec des longues poses quand il y a peu de lumière (genre pour photographier les étoiles) et un APN correct coûte relativement peu cher.

L’idée est simple sur le principe et testable immédiatement :

  • Prenez n’importe quel appareil numérique
  • Fixez-le sur un pied photo ou par n’importe quel moyen en phase de votre sujet
  • Prenez une première photo test pour vous assurer que les réglages exposition, profondeur de champs, etc. sont bons
  • Prenez une photo à intervalles réguliers (ex : 1 photo tous les 2 à 5 sec pour une route passante, 1 photo/10-15 sec pour des nuages, 1 photo/heure pour un bâtiment en train d’être construit, etc.)
  • Téléchargez Picasa (le plus simple et gratuit)
  • Sélectionnez les photos puis cliquez sur “Créer un film”
  • Dans “Style de transition”, mettez “Intervalle de temps”
  • Mettez la durée (1/24 sec. minimum) et la dimension de votre vidéo
  • Cliquez sur “Créer une vidéo” et mettez une musique dessus en ajoutant une piste audio

Tadam ! Sachez qu’il existe aussi des applis smartphone timelapse mais bon, la plupart sont soient pourries de pubs soient payantes et pas de très bonne qualité à moins d’avoir un smartphone de fou (et encore) : Lapse It, Hyperlapse (fonctionnalité d’Instagram), Framelapse (peut-être la meilleure).

Comment faire un timelapse niveau avancé

Pour un vrai timelapse de qualité où vous n’aurez pas à prendre les photos vous-même pendant toute la journée, il vous faut un peu plus de matos :

  • Un appareil photo DEBRAYABLE, c’est à dire où vous pouvez avoir un mode entièrement manuel et fixer vous-même les réglages (réglages de la prise de vue mais aussi de la mise au point). En effet, si votre appareil est en automatique, il va tout le temps corriger l’exposition, les flous, etc. et vos photos ne seront pas homogènes. L’appareil doit aussi permettre la prise de vue par intervalles donc soit il possède la prise permettant de le raccorder à un intervalomètre, soit il propose cette fonction dans les paramètres.
  • Un trépied, bah oui, il faut que le point de vue soit complètement fixe !
  • Un intervalomètre qui va déclencher l’appareil à intervalles réguliers et définis par vous (20 à 60€).
  • Une carte mémoire d’au moins 4 Go

Pensez ensuite à calculer le nombre de photos à prendre selon la durée de votre vidéo, c’est très simple, ex : 30 secondes de vidéo et 24 images par seconde, ça fait 30×24=720 photos à prendre.

Pour le reste, ce tutoriel timelapse est si bien fait que je ne vois pas l’intérêt de vous en priver 😉 et pour les perfectionnistes, voilà aussi un tuto pour supprimer les effets de scintillement ou de tremblement en post-production (une bonne raison de prendre ses photos au format .raw).

5 conseils pour réussir un timelapse

1. Préparez votre shooting en chargeant bien les batteries de l’appareil, en vidant une carte mémoire de 4 Go au moins

2. Choisissez le bon endroit pour votre timelapse, de préférence à l’abri du vent et de la pluie pour éviter de devoir tout arrêter à la moindre averse ou coup de vent qui fera bouger votre pied (y a une appli pour prévoir les trajectoires du soleil, de la lune, etc. The Photographer’s Ephemeris)

3. Manuel ou Priorité à l’ouverture ? Ca dépend. Si vous faites un timelapse pendant 1 à 2 heures dans la journée ou la nuit (conditions de lumière similaires sur cette durée), le mode manuel sera très bien, vous réglez tout et c’est parti. En revanche, si vous travaillez sur une transition jour/nuit, le mode A (Priorité à l’ouverture) sera mieux car il vous permettra de gérer la luminosité changeante tout en conservant la profondeur de champ. Et pensez à virer l’autofocus ! Vous faites la mise au point une fois et ça bouge plus. Ah et ne mettez pas non plus la balance des blancs sur auto.

4. Economisez la batterie en désactivant la fonctionnalité “afficher l’image une fois la photo prise”.

5. Choisissez un cadrage assez large, vous pourrez toujours recentrer votre sujet en post-prod et ajouter un effet de mouvement. Et puis imaginez qu’un castor se pointe tout en bas à droite de votre plan large, ce serait dommage de l’avoir loupé parce qu’on a trop serré son plan 😉 Enfin, une fois installé sur son pied, éloignez-vous de votre appareil pour ne pas être tenté de regarder tout le temps et risque de donner un coup dans le pied ou faire bouger l’appareil.

Des idées de timelapses geeks

Oui, si vous regardez quelques timelapses sur le net, vous verrez pas mal de nuages, de ciels étoilés, d’artères d’autoroutes, etc. Bref pas de quoi faire baver un geek 🙂 alors voici une petite liste de timelapses geeks auxquels j’ai pensé :

Le make-over qui prend des jours, des mois, des années

Un classique du timelapse, vous avez décidé de vous faire pousser la barbe ou votre copine attend un enfant ? Prenez une photo chaque jour dans un endroit défini de la maison avec une marque au sol pour que le sujet bouge le moins possible sur le timelapse final et vous verrez la métamorphose s’opérer 😉

Capturer vos pires travers

Comme acheter des fruits et les laisser pourrir après, ou passer des heures à dormir (mhhh un p’tit côté Paranormal Activity ça peut être fun de faire un timelapse de votre chambre la nuit, gnark gnark gnark), démonstration (sur les fruits, pas le plumard) :

Détourner un voyage chiant comme la mort

Votre tata veut absolument vous emmener découvrir les abbayes du Poitou et vous ne vous sentez pas de repousser une fois de plus la proposition ? Profitez-en pour faire des photos et des timelapses, le moindre endroit peut devenir fun si on fait le pitre devant l’objectif avec un cadrage large et une position différente sur chaque photo. De même, quand vous serez coincé le soir dans un chalet des Alpes avec vos parents, ça vous donnera une bonne occupation 🙂

Détourner un objet quotidien en serial shooter

Que ce soit la machine à café du boulot, un miroir dans une fête médiévale de village, le collier du chat ou l’oeil de votre peluche Yoshi, tous les objets peuvent être transformés en espions en collant un appareil photo derrière ou dedans, de quoi créer de belles surprises.

Immortaliser une activité geek

J’imagine si Bob le Gob avait un appareil photo qui faisait un timelapse de lui pendant qu’il s’énerve sur ses streams 🙂 Plus sérieusement, faire un timelapse de vous en train de jouer à la console ou sur PC avec une fenêtre derrière par laquelle on verrait le temps passer, ou encore une partie de jeu de rôle, je vois plein plein de trucs qu’on pourrait timelapser. Tiens, vous pourriez même faire un timelapse dans certains jeux vidéo en faisant des captures dans l’absolu ou en utilisant des mods (ex : Minecraft Timelapse) !

Je sens que vous allez faire des timelapses cet été 🙂 nous on tâchera de vous en rapporter d’Ecosse 😉

Laisser un commentaire