Interview d’auteurs : Libri Monstrorum

Libri Monstrum c’est déjà plus de 180% du financement demandé sur Game On tabletop . Une collection de créatures du Mythe de Cthulhu en 3 volumes et le setting made in France “Rouge Delaware” qui nous plongera dans les méandres sombres de Philadelphie. Le tout est porté l’équipe d’auteurs des Dark Monkeys.

Interview JDR : les auteurs/éditeurs de Libri Monstrorum

Des tas d’aides de jeux au programme de cette campagne de financement participatif et à la Chronique JDR  on aime énormément…
L’équipe et la communauté de la chronique jdr vous ont adressé quelques questions pour plonger avec vous dans l’abîme Chtulesque…

Il y a une fascination autour du mythe de Cthulhu par les auteurs de jeu de rôle, s’y attaquer c’est un exercice de style?

Maxime : Le mythe n’est pas un cadre trop figé. Lovecraft est resté, volontairement ou non, flou, imprécis, voire par moments contradictoires avec sa création. Certes, certains auteurs émules de l’écrivain de Providence ont apporté leur pièce à l’édifice en y amenant plus d’ordre, plus de définition – comme c’est le cas pour August Derleth. Mais on voit bien qu’à chaque nouvelle plume apparaît une nouvelle facette du Mythe ou une nouvelle manière de l’appréhender. Nous approchons le Mythe comme un univers assez libre, avec beaucoup de possibilités de créations. Certaines resteront classiques, d’autre un peu moins, chaque auteur, chaque illustrateur y apportera probablement un peu de ce qu’il est. Le Bestiaire (le volume I de Libri Monstrorum) visite un sujet déjà largement exploré par de nombreux (et talentueux) artistes et plusieurs jeux : les créatures et autres monstres tentaculaires du Mythe. Nous avons choisi de le traiter, non pas comme une vision d’artiste, mais comme un support de jeu où les illustrations ont une histoire (détaillée en début du livre) et pourraient être autant d’aides de jeu montrées aux joueurs.

Rouge Delaware c’est un setting sur Philadelphia confronté à la guerre des gangs et un long scénario (112 pages). C’est une mini campagne, combien de séances de jeu à prévoir sans mettre la griffe à la patte?

Jérôme : Ce n’est pas vraiment une mini-campagne, car ce n’est pas clé en main comme d’autres jeux qu’on a pu sortir. Pour démarrer, il y aura deux scénarios, qui permettront de jouer environ 5 séances, et montrent au meneur le type d’ambiance et de scènes que l’on peut jouer avec Rouge Delaware. Il y a de nombreux PNJ et factions présentés, de quoi jouer dans ce settings plusieurs dizaines de séances en préparant en amont.

Il y a aura à terme une campagne au Delaware ou des scénarios dédiés ? Et est-ce que c’est le début d’une série de setting indépendant ou par périodes?

Jérôme : Pour Rouge Delaware, Benoît a quelques idées de scénarios supplémentaires, nous envisageons par la suite de publier un add-on, ou des scénarios en PDF, sous la forme d’épisodes, comme une série télé. Avec la gamme Dark Monkeys, nous publions des coups de cœur horrifiques. Il y a eu l’Affaire Deluze, maintenant Rouge Delaware, et cet été un gros projet Cthulhu médiéval sur lequel nous ferons bientôt des annonces. Avec tous ces contextes différents, on souhaite proposer du choix aux meneurs de jeu, pour ne pas se cantonner aux contextes classiques. Il y en aura pour tous les goûts !

Dans quelles profondeurs doivent descendre vos auteurs et illustrateurs pour amener vos lecteurs dans l’ambiance du Mythe de Cthulhu?

Maxime : C’est justement l’identité, les choix et le rapport au Mythe de chaque illustrateur ou auteur qui induisent l’ambiance qui sera apportée. Dans l’Affaire Deluze, Thierry Crouzet nous présentait une campagne “aventuresque”, pulp, avec des senteurs old school, tandis que pour ces Libri Monstrorum, Benoit Attinost nous propose un Rouge Delaware moderne, plus urbain et plus sombre. Nuées et le Bestiaire de Libri Monstrorum abordent monstres et culte de Shub-Niggurath sous un angle plus classique. Wendigo nous fait oublier le Mythe pour nous entraîner dans le gore et l’horreur survivaliste. D’autres auteurs ou illustrateurs choisiront d’aller dans d’autres directions. C’est là tout l’attrait de Cthulhu Hack qui peut grâce à son système simple, mais moderne, peut transcrire aisément les aspects protéiformes du Mythe de Cthulhu ou d’autres ambiances horrifiques.

L’affaire Deluze avait du charme et de la passion, des aides de jeu à foison. En revanche le tout manquait d’une relecture et portait une flopée de coquilles. Est-ce que vous avez tiré les enseignements des retours de la communauté ?  

Jérôme : Pour ce nouveau projet, il y aura plus de vérifications à toutes les étapes, et nous mettrons les PDF à disposition des souscripteurs avant l’impression, afin de pouvoir traiter d’éventuelles coquilles résiduelles.

gamme de jdr
Des plans et des aides de jeu à foison...

En tout, combien de personnes gravitent autour du projet (auteurs, illustrateurs, maquettistes, logistique, testeurs…) ?

Jérôme : Pour ce projet nous avons une équipe réduite. Benoît Attinost est l’auteur de Rouge Delaware. Le projet a été relu et dirigé par Fabien Fernandez pendant un moment. Ensuite nous avons Maxime Plasse, notre cartographe émérite, qui est aussi l’auteur du Bestiaire et sur le scénario VF de Nuées. Nicolas Guérin, auteur sur Krystal et un futur Clé en Main, a écrit un scénario VF de Wendigo. Quant à moi, qui m’occupe de la traduction, de la gestion du projet et de la fabrication. Ceci c’est sans compter les relecteurs et les auteurs des livres en VO, bien sûr.

Vous avez un bouillonnement d’idée et de projet cette année au XII singes, les différents projets sont-ils gérés par des équipes et des pools d’auteurs/illustrateurs différents ?

Jérôme : Nous avons des équipes différentes, avec certains Singes qui sont sur plusieurs projets. Par exemple les Oubliés mobilise des auteurs différents de Pax Elfica ou encore de Libri Monstrorum. Maxime intervient sur plusieurs projets pour tout ce qui est cartes, aides de jeu ou maquette. Et les chefs de projet gèrent chacun plusieurs équipes. Je m’occupe de tout ce qui est Dark Monkeys par exemple, Franck s’occupe des Oubliés et de Mississippi.

CH_LM_Bestiaire_couv

Cthulhu hack vient sur les terres de Chaosium et désormais Chroniques Oubliées, pour vous qu’elles sont les grosses différences dans le game design ?

Jérôme : Cthulhu Hack a un système de base très simple, qui fait la part belle à la narration. Et surtout, quel que soit le résultat d’un jet de dés pour obtenir une info, le scénario avance. En cas de succès, on obtient simplement l’info, en cas d’échec on obtient l’info mais on a un contrecoup négatif narratif (par exemple, on se fait surprendre par la police alors qu’on s’est introduit dans la bibliothèque d’un particulier en pleine nuit, ou on obtient des informations au bar mais on a déclenché une bagarre). Les joueurs lancent toujours les dés, ainsi le MJ peut se concentrer sur la narration et sur l’ambiance.

L’univers sombre Cthulhu Like est très proche de ce que fait Tales of Pi ces derniers temps (https://www.youtube.com/watch?v=Cz6eYLyTbQA) de votre côté une collaboration est envisageable ?

Jérôme : Pourquoi pas oui, récemment nous avons collaboré avec la chaîne GlobiGame JDR par rapport à Cthulhu Hack. Donc tout est possible !

Il y a une foultitude d’aides de jeu, c’était le point fort de l’affaire Deleuze, c’est devenu l’une des particularités des XII singes ?

Jérôme : C’est ça. En fait, on produit ce que l’on aime jouer. Et pour nous, l’immersion en jdr passe notamment par des aides de jeu, nombreuses et de qualité. Le financement participatif nous permet de mettre le paquet sur les aides de jeu, c’est bénéfique pour tout le monde.

Quelques nouvelles à nous donner sur les autres jeux 12 singes qui sortent dans les mois à venir ?

Jérôme : Les Oubliés va entrer en phase de livraison aux souscripteurs dans moins d’un mois, et Mississippi, qui vient d’être financé, entre dans la phase de finalisation d’écriture, de relecture, d’illustration.

Libri Monstrorum c’est en financement jusqu’au 7 juin 2019. Je vous remets le lien, on sait jamais un craquage est vite arrivé… 
https://www.gameontabletop.com/cf192/libri-monstrorum.html

Laisser un commentaire

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer