On a redécouvert la série SF Buck Rogers

C’est dans un gros livre sur Battlestar Galactica que mes amis m’ont offert que j’ai découvert une autre série écrite par le créateur de BSG : Buck Rogers au 25ème siècle ! Au 3ème “Cooooommment ? Tu connais pas Buck Rogers ???” et mon 3ème “bah nan j’suis jeune j’t’emm…”, ma curiosité fut piquée. Il fallait absolument que j’en vois au moins quelques-uns et comme Fletch est parfait, il m’a pris la 1ère saison 🙂

Buck Rogers série WTF de 1979

buckrogersclassicCréée par Glen A. Larson et Leslie Stevens, les 33 épisodes des 2 saisons ont été diffusés entre 1979 et 1981. A la base, c’est tiré de la BD “Anthony Rogers” créée par Philip Francis Nowlan et parue dans Amazing Stories en 1928 !!!

Dans la BD : c’est un pilote de l’armée américaine qui est dans le coma suite à un crash d’avion et qui se réveille au 25ème siècle.

Dans la série : c’est un capitaine de la NASA qui est envoyé dans l’espace et qui a aussi un accident qui le place en “suspension” pendant 504 ans avant qu’il soit récupéré par des méchants puis par les Terriens qui ont survécu à un holocauste.

Sinon, y a aussi le générique du pilote plein de gonzesses (franchement t’es producteur, tu peux pas dire non à ça) :

Pourquoi j’ai immédiatement adoré Buck Rogers

buckAhhhh Buck Rogers, c’est tout ce que j’aime dans les vieux Star Trek, Babylon 5 et compagnie : de l’aventure, de l’humour qui ne fait rire que moi héhé, des mecs des vrais qui font du karaté contre des extra-terrestres, des méchants avec costumes piqués à ceux de Power Rangers qui courent dans des parkings souterrains hyper éclairés pour faire genre station spatiale moderne, des traveling avant sur des décors peints à la main, bref j’adore.

Et bien sûr il y a Twiki le robot !!! Bidibidibidi !!! C’est chaud à comprendre au début : Twiki c’est le robot qui transporte un autre robot tout rond beaucoup plus intelligent qui s’appelle le Docteur Theopolis. Et Twiki, en plus de faire “bidibidibidi”, chope toutes les expressions archaïques de Buck genre “A la tienne Etienne”, “Quel châssis” pour parler d’une fille, il est à mourir de rire 😀

robots_twiki

Erin Gray, qui joue Wilma la sublime blonde (elle a des cheveux magiques) qui dirige les forces terriennes du Directoire est super et là j’attends qu’une chose, c’est qu’il se la choppe pour de bon 😀

On retrouve aussi beaucoup de trucs qui ressemblent étrangement à la série originelle Battlestar Galactica mais c’est normal ! Ce sont bien les mêmes costumes, accessoires et même images qui sont réutilisées car les 2 séries sont tournées quasi en même temps (1978 pour BSG). Sérieux, les astronefs sortent des vaisseaux ex-ac-te-ment comme les vipers dans BSG old and new version :))

Les scénarios sont pas de grandes oeuvres d’art mais ils tiennent la route et gardent le spectateur en haleine, surtout que certains sont en 2 parties et que toi t’as qu’une heure pour déjeuner, frustration ! Du coup t’arrives le soir et tu cries “m’en fous j’regarde la fin avant toute autre chose” — “oui, le chat, tes croquettes je m’en fous, je veux savoir si la Légion Noire va démasquer Buck Rogers !”.

Bientôt un nouveau film Buck Rogers ???

C’était l’une des annonces de la Comic Con 2015, le producteur Don Murphy (qui a fait Transformers) voudrait sortir un film sur Buck Rogers tiré du roman originel Armageddon 2419 AD. Mais pour ça, il faut qu’une cour de justice américaine statue sur le copyright à savoir s’il est tombé ou non dans le domaine public. Quand Philip Nowlan l’a écrit en 1929, il était employé d’un journal possédé par John Dille et 87 ans plus tard, le Trust familial de John Dille soutient qu’il est encore sous copyright… j’te jure, ces Américains. Quant à Murphy, il soutient que le roman, lui (qui est paru avant le comics de Nowlan), est dans le domaine public donc qu’il peut en faire un film. Bref c’est pas gagné mais si il sort un jour je serai la première (et peut-être la seule lol) à faire la queue au ciné 😀

Laisser un commentaire

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer