Aide de jeu : Guide pour transformer une BD en scénario de JDR

Les bandes dessinés sont une source inépuisable de bons scénarios, ils ont l’avantage de ne pas être vu par tous contrairement aux productions séries/films des plateformes de streaming. Je tenterai dans cette article d’établir un guide de conversion pour transformer une BD en scénario de JDR…

Comment transformer une BD en scénario de JDR ?

En avant-propos, une œuvre qui change de média sera par essence dénaturée et différente. Dans ce guide, nous ne chercherons pas à copier, mais à retrouver l’esprit de l’histoire d’origine. Le rythme d’un support à l’autre change, dans le cas de la bande dessinée franco/belge (48/62 pages) ou des comics US (30 pages environ), le format court impose d’être économe dans la narration, de passer peu de temps à décrire les personnages. Dans le cas des comics, le feuilletonage impose un twist ou une situation non résolue. Astuce  qui amènera le lecteur à acheter l’épisode suivant ou de poursuite une quête secondaire dans une autre série de comics (cross selling pour le meilleur et le pire…). Le format d’une partie de jeu de rôle pour mon adaptation sera celui d’une soirée comprise entre 2 H 30 et 4 H00. Nous verrons dans la section système au bas du guide, le rythme impose certains aspects du game design de l’exercice. 

Pour commencer, on va dresser une liste de questions qui devraient nous donner les clés pour extraire le scénario d’une bande dessiné. Nos listes de réponses indiqueront les ressorts qui permettent de porter la bande dessiné en soirée jeu de rôles.
Une BD est généralement centrée sur un personnage principal, il va nous falloir transposer l’intrigue pour qu’elle devienne jouable pour un groupe. 
La recette du présent guide devrait vous donner, je l’espère quelques bonnes soirées JDR avec vos amis rôlistes. Débutons tout de suite l’exercice en nous posant les quelques questions propices à capter l’essence d’un scénario de bande dessinée : 

Les questions indispensables pour capter une BD en JDR :

  • Quelle est l’intrigue principale qui structure l’histoire ?
  • Quels sont les sous-intrigues ou les situations non résolues en toile de fond dans la BD? 
  • Quelle est l’unité de temps de la résolution des intrigues ?
  • Comment peut-on décrire le style et l’ambiance de l’histoire ?
  • Y a-t-il un contexte historique ou une époque qui marquante en toile de fond ? 
  • Pourrait-on changer l’époque du scénario sans dénaturer l’histoire ?
  • Qui est/sont le(s) héros de l’histoire ?
  • Quelles sont leurs motivations à rentrer dans le scénario ?
  • Que doivent résoudre les personnages principaux ?
  • Comment transformer l’histoire pour l’adapter à un groupe ? 
  • Quelles factions sont impliquées dans l’intrigue ? 
  • Qui sont les personnages non-joueurs principaux ? 
  • Quels sont les personnages secondaires ou les figurants qui composent la bande dessiné ?
  • Quels sont les lieux ou l’action tient place ? 
Une fois que vous aurez répondu à cet ensemble de questions, normalement vous avez vos protagonistes, la toile qui compose la réalité de vos futurs PJs et les nœuds de l’histoire qui incitent vos joueurs à résoudre l’aventure. 

Quelques bons systèmes de jeu pour transformer une BD en scénario de JDR.

Alors je commencerai par le système que j’ai crée et que personnellement j’utilise le plus pour transformer une BD en scénario de JDR : le système J (le doc sur le site n’est pas ma dernière version, mais elle est largement suffisante pour une soirée one shot).
Je prépare depuis 5 ans avec le système JÉtrange France un jeu de rôles d’urban fantasy contemporaine. Avec un peu plus de 200 soirées de tests, je peux confirmer qu’il motorisera sans problème et dans le fun une transposition BD.
Ceci-dit passons aux jeu de rôles actuellement dans le commerce et qui sont à mon sens parfait pour l’usage BD vers jeu de rôles. 

Mes critères choisis pour les jeux de rôles donnant de bons  portages BD sont : 

  • La rapidité à créer des personnages joueurs, des protagonistes majeurs et des figurants.
  • Faire la part belle à l’histoire.
  • Un système/une logistique qui permet de jouer un dénouement d’intrigue ou un épisode en 2 H 30 ou maximum 3 h 00 (équivalent d’une soirée ciné).   

Savage World aux éditions BBE : pour motoriser tout scénario action/pulp/enquête. Les règles sont tels qu’annoncées, fast, furious & fun ! Les dés explosifs donnent toujours de belles scènes autour de la table. Le nombre de compétences très recentré et le dé de héros fait que les joueurs sont rarement les bras talents devant une situation…  

HITOS de chez la Loutre rôliste : Un système de jeu espagnol, mais traduit désormais. Il est assez peu connu de nos tables rôlistes, cependant il mérite votre attention si vous aimez les systèmes de création de personnages rapide, des résolutions d’action intuitives, ludiques, compréhensibles par tous. Il convient bien à des parties orientées action ou pulp.  

FATE accéléré version SRD : Avec une création de personnage en quelques minutes , difficile de faire mieux pour une soirée improvisée… Cerise sur le gâteau, c’est en ligne et c’est gratuit (une version complète/papier est disponible aux éditions 500 nuances de Geek). 

Devenez mécène de la Chronique JDR

Hébergement du site, matériel vidéo, jeux de rôles d'au delà des mers...
mécènat

Laisser un commentaire / une idée / compléter...