Chronique JDR : Double dose !

Alerte financement participatif, Things from the flood, 7eme Mer, Kingmaker, Bitume, Facing the Titan , Good Society … On vous a préparé deux vidéos cette semaine. Une qui se focus sur l’excellent Spin Off de Tales from the Flood et l’autre sur l’ensemble des KS.

La vue d'ensemble sur les financements JDR de mai-juin

Alors évidement je commente de mon point de vue, qui à une valeur relative. Pour vous faire votre propre idée, n’hésitez pas à aller directement sur les pages des KS. 

Things from the flood : un jeu à ne pas rater, des illustrations à tomber le cul par terre, un univers inventif, des mécanismes fluides. Voir la vidéo plus bas dans la page qui lui est consacrée. 
Kingmaker : 10 ans après sa sortie pour Pathfinder, une version améliorée et enrichie en contenu et compatible DD5. Attention c’est en anglais (mais c’est collector …).
7e Mer le Nouveau Monde : deux continents de plus pour un jeu magnifique qui avant cette campagne manquait de scénarios. 
Bitume : Old school Mad Max mis au gout du jour avec de l’humour noir et de la rouille. 
Facing the Titan : un jeu sans MJ ou l’aventure est construite collaborativement.  Pour la belle interview que nous à accordé Gullix son auteur suivez ce lien
Good Society et ses extensions : c’est en anglais, mais c’est atypique ici on y joue dans du Jane Austin ou dans du Downton Abbey. Le KS débloque également des versions impliquant des cours féeriques (entre autres).
Les apprentis sorciers : Un jeu de rôle dans la mouvance Harry Potter à destination des enfants des rôlistes. 
Fate Cthulhu: C’est en anglais, c’est du pulp ++ et y a des morceaux de grand ancien avec des tranches de paradoxes temporels … 
Le livre-univers Mississippi: Tout est dans le titre, inspiré d’un univers à jouer de l’auteur et de sa passion pour la région. Il ne manque qu’un système de jeu pour le motoriser. Vaudou et nouvelle Orléans en 1920 au programme. 

Focus JDR 🎲 Things From the Flood

Un jeu à part entière et une suite de From the Loop

On peut remarquer une tendance à des campagnes assez courtes en ce moment. Avec certaines en burst sur 15 jours. J’avoue que je suis plus pour des campagnes de 45 à 60 jours dans le sens ou c’est une durée qui permet l’échange avec les auteurs/l’éditeur. Parfois la campagne initiale est mal calibrée (manque de scénarios, offre nébuleuse …) et la pression du temps n’est pas l’amie des auteurs. 

Fletch et merlin présente Things from the flood

PS: Si vous en voulez encore je vous propose de poursuivre votre visite avec notre chronique jdr en mode taverne : Gérer l’expérience des Pjs. 

Laisser un commentaire

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer