Interview JDR : Simon Gabillaud Co-auteur de Knight

Simon Gabillaud (“La Lucha”) répond à nos chroniqueurs jeu de rôles sur les dessous de l’univers Knight et de sa campagne  la Geste de la fin des temps.
Le financement participatif chevauchera la lande épique du panorama rôliste, jusqu’au 28 décembre sur Game On Tabletop…

Interview jdr : Simon Gabillaud

simon gabillaud portrait par kyllian guillart

Allez-on attaque classique… Comment est né le projet de Knight ?
Difficile question. Knight est né de manière un peu erratique. Sans vous refaire l’histoire, le jeu est né suite à une campagne d’un autre jeu lui-même né d’un autre projet de jeu (qui est désormais une préquelle de Knight). Les joueurs voulaient savoir ce qui se passait après cette campagne, et nous avons donc lancé Knight qui en est la suite directe. Au départ, le jeu ressemblait à du cyberpunk pur jus puis il a évolué vers le monde que l’on connaît, avec méta-armure, arches et ténèbres.

Il faut savoir que tous ces projets font partie du même univers, car le monde de Knight est ce qu’on peut nommer un univers étendu. On a donc beaucoup d’autres choses à proposer.

La trame globale pour le méta plot du nouveau cycle de campagne rappelle, à Fletch, L’enfant Roi de Pendragon (une autre vision de la légende…). Quelles inspirations dans la conception de ce cycle ou caneva de campagne?

Aucune. À vrai dire, Coline et moi avons joué à Pendragon une fois. Nous allons nous renseigner !

L’univers graphique de Knight à l’air propice à d’autres supports, BD, romans, animé, des pistes de développement sur d’autres médias ?

Qu’est-ce qu’on aimerait. Nous avions un projet de roman, mais il est tombé à l’eau, car l’écriture d’un roman demande une discipline et du temps, ce qui nous manque avec le nombre de projets que nous amorçons et suivons. Cependant, si des gens sont motivés pour nous aider à développer ce genre de projets, n’hésitez pas à nous contacter. Nous sommes très motivés !

Pour bien cerner l’étendu des contenus, combien de temps de préparation  pour éditer une telle campagne ?

Dès le début de Knight nous avions l’idée de développer une grande campagne, Knight étant né lui-même d’une campagne jouée. Depuis 2015, nous travaillons à cette campagne et nous avons même déjà testé une version prototype à cette époque. Puis plus récemment, nous avons recruté des auteurs/scénaristes pour nous aider sur les idées et la rédaction et nous lançons en ce moment encore un nouveau playtest de la Geste de la fin des temps. Nous voulons particulièrement remercier Cédric, Diego et Raphaël de travailler avec nous sur Knight

En résumé, il nous faut environ 4 ans de travail et autant de maturation pour que la campagne soit sortable.

En comptant toute l’équipe (auteurs, illustrateurs, relecteurs, éditeurs, femmes/hommes de l’ombre) combien de personnes bossent de près ou de loin sur le projet?

Pour donner des chiffres  il y a :

5 auteurs – Coline, Cédric, Diego, Raphaël et moi,
5 illustrateurs – William Bonhotal, Kyllian Guillart, Nicolas “Aper” Dujols, Lionel Prats, Prosper “prospass” Tipaldi. 

Nous recrutons aussi actuellement un maquettiste et des relecteurs. Puis évidemment, il y a Guillaume Herlin qui travaille avec nous sur l’édition et qui nous aide à superviser le tout.

En suivant les actus Knight et en lisant les petites lignes du CF de la campagne, on a vu que des musiques ont été conçues pour le jeu. Comment s’est passée la conception ? Qu’elles étaient vos attentes ? Et où intervenez-vous dans le processus ?

Nous avons contacté Mathieu Verdier, le compositeur des musiques, par l’intermédiaire de William. Nous avons donné à Mathieu des personnages à mettre en thèmes musicaux, quelques indications et c’est tout. Il a fait ses recherches ses propositions et compose en fonction de l’inspiration. On le laisse faire, car il a une expertise et un talent qui sont au-delà de nos espérances.

Question Lore : est-ce qu’on va enfin connaître le but de Ismael Jelam ? De la black cell ? Lancelot va-t-il enfin sombrer du mauvais côté de la force ?  En gros, à quel genre de grande révélation doit on s’attendre dans cette campagne ?

Tout plein de révélations. Il y aura plein d’explications sur les secrets, les objectifs de certaines factions, les comportements, etc. Mais évidemment, on ne va éventer ici aucun secret…
Si, peut-être un seul : attendez-vous à être surpris !  

Dessine-moi un Knight ?
Je n’ai aucun talent de dessinateur. Désolé. Mais j’aimerais !

Quelles sont vos sources d’inspiration pour le mythe arthurien?
Elles sont très nombreuses. D’abord en livres : tout Chrétien de Troyes, L’Enchanteur de Barjavel, Le Cycle de Pendragon de Stephen R. Lawhead, Mary Stewart et son Cycle de Merlin.
En bande dessinée, nous avons beaucoup aimé : Excalibur : Chroniques de Jean-Luc Istin et Alain Brion, La Quête du Graal de François Debois et Stéphane Bileau.Les films sont très peu nombreux : il n’y a guère que Excalibur de John Boorman qui nous a un peu inspiré, malgré son côté très désuet.


Le dernier Le Roi Arthur : La Légende d’Excalibur, vous en avez pensé quoi, les auteurs ?

La musique de Daniel Pemberton est tout simplement magnifique et nous a bien inspiré sur plein de pans de la Geste de la fin des temps, mais aussi sur un autre projet. Le film quant à lui possède quelques fulgurances assez intéressantes. C’est une vision du mythe, une interprétation comme tant d’autres.

Mais au fait ?? Ils sont où  Perceval et Karadoc ?

Comme Galaad, Perceval est laissé de côté pour que les joueurs puissent choisir ce nom de chevalier de la Table ronde s’ils y accèdent.  J’attends de voir un duo Perceval et Karadoc embrouiller un ennemi en lui annonçant : “On en a gros !”

Votre base communautaire semble transportée sans limite par cette nouvelle campagne. Cette attente et cette exaltation de l’attente, comment la gérez-vous ?  

Franchement, et désolé pour le côté Miss France, mais on ne serait rien sans eux. Ce sont eux qui ont fait émerger Knight en le soutenant lors de l’édition de la V1

portrait par kyllian guillart

Simon Gabillaud (“La Lucha”), portrait par kyllian guillart (pallier participatif de la campagne la geste de la fin des temps).

PS: Retrouvez plus d’info sur Knight dans la chronique en vidéo qui lui a été consacrée en mars 2016.

Laisser un commentaire

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer