WebTv et Streaming en France décortiquée

Je sais pas pour vous, mais moi la télévision j’ai décroché. Je ne me sens plus “la cible” des programmes et même les chaines dites geek comme NoLife et GameOne raclent très très très large au point qu’ils diluent le contenu et restent dans l’ultra convenu. Cette année, ça a été ma bascule en tant que spectateur, désormais ma télévision est dynamique, elle a un tchat, des hyperliens et une interaction avec le public. On est entrain de vivre l’équivalent de la libéralisation de la bande FM sur l’audiovisuel.

log de twitchC’est le début, tout n’est pas parfait, la parole y est libre et libérée et les frontières de ce que peut faire un streamer sont pour le moment assez floues au grand dam du CSA qui devra tôt ou tard essayer de mettre les mains dans cet hydre polymorphe où les têtes poussent et meurent d’un jour à l’autre.
Allez on parle de la webTV, la vraie, pas le portage d’un flux TNT brut de décoffrage vers une page web !

Bref ma Tv est une WebTV

Twitch , Millenium WebTv, Eclypsia, la gaming live de Jvc, … ce sont les nouveaux acteurs de la scène médiatique geek.

Les caractéristiques qui démarquent la WebTv des chaines classiques sont pour moi : la spontanéité, la diversité, la liberté du ton dans les critiques, la compétition renouvelée en permanence par l’arrivée de nouveaux acteurs sur la scène en ligne.

A l’heure où je rédige cet article, il est 14h30 un vendredi après-midi hors vacances scolaires et aucune compétition majeure de jeu n’est en cours de diffusion. Voyons ce que le phénomène des webTv génère en terme d’audience juste pour la France.

webTv eclypsiaTwitch (principaux flux Fr): 2,5k (lol), 300 (cs) 1k6 (hearthstone), 300 (wow); 100 (SCII + fifa) soit un cumul de 4k8
Millénium (cumul des flux): 4k3 personnes
Eclypsia (cumul des flux): 2k8 personnes
Gaming Live JCV (cumul des flux): 4k3 personnes
Total : 16200 connectés

logo WebTV millénium TVPas mal pour une plage horaire dans les plus faibles des créneaux de diffusion. Quand il y a des compétitions E-sport, on monte facilement au triple de spectateurs.

C’est un vrai phénomène qui s’inscrit dans la durée et qui grossit à vue d’œil. Les annonceurs ne s’y trompent pas, entre passer une publicité sur un réseau de télé à prix d’or en espérant toucher 20 à 40% de cible marketing et les WebTvs dédiées qui, elles, ont 100% de public qui sont dans la cible…

Logo webtv OgamingCes annonceurs sont une manne pour le développement de ces nouveaux médias : équipementier informatique, éditeur de jeux, sortie de film geek, bandes dessinées, films d’animations, comparateur de produits ludiques, ….

L’autre grande partie du financement du Streaming provient des publicités “classiques”. Pour le moment, les régies publicitaires dédiées sont extrêmement mauvaises et très mal ciblées la plupart du temps. Ces régies fonctionnent encore sur les mêmes algorithmes que pour les pubs de télé classique et ça en fait grincer les dents de plus d’un.

Les streamers font souvent la guerre aux logiciels bloqueurs de pub, incitant leur audience à les désactiver … Certes, sans la publicité, les entreprises qui se lancent dans le secteur de la WebTv seraient en galère, mais ça ne ferait pas de mal qu’elles nous proposent des publicités en rapport avec leur activité …

fille qui streamLa 3ème source de revenu des streamers est celle du Don, répandu à l’extrême sur Twitch. Les joueurs slash animateurs slash réalisateurs slash commentateurs slash coachs sont sponsorisés par le mécénat avec des dons allant de quelques euros à plusieurs milliers d’euros.  Un mécène sous le pseudonyme d’Amhai aurait donné plus de 100 000 dollars à plusieurs streamers de Twitch (dont Sodapoppin avec plus de 50 000$). Sans aller dans ces extrêmes, les dons de quelques piécettes sont la norme et à l’occasion, on aide un animateur ou un joueur à vivre en nous divertissant.

Cette forme de financement est principalement utilisée par les streamers isolés pour se lancer dans l’aventure sans structure.

logo youtubeUne omniprésence de la VOD

03947778-photo-logo-dailymotion-pour-iosLes Youtubers c’est “so 2013” me direz-vous mais ce n’était que les prémices de la télévision interconnectée que nous procure les streamings. Toutefois, les journées étant bien remplies, une bonne VOD quand on a le temps c’est d’une logique implacable. Ou encore pour montrer à un ami une émission intéressante ou choquante ou une technique montrée par un streamer.

Ici on consomme sur place ou à emporter que ce soit twitch, daylimotion ou youtube, de nombreuses chaines sont dédiées à des animateurs ou des jeux en vogue. Les WebTVs pondent énormément de contenu et une partie des émissions sont disponibles en diffusion à la demande. Bref mangez-en !

Un public acquis par des réseaux sociaux

bouton sociaux de streamingSi certains streamers, à qualité de diffusion égale, durent quand d’autres ne sont regardés que par une poignée de gens, c’est avant tout parce qu’ils se créent une communauté et l’entretiennent. Gérer ses réseaux sociaux, twitter, facebook, reddit, youtube, faire de la promo croisée avec d’autres streamers, ça prend du temps et ce n’est pas spécialement ludique.

En plus de toutes les casquettes que portent un streamer (animateur/joueur/réalisateur/intégrateur/commentateur) pour que ça prenne et que ça dure il faut qu’il assume également le rôle de community manager.

Pour conclure sur la WebTV

Les contours de la webTv sont vaguement définis depuis cette année et un vent de liberté souffle dessus. La communauté s’agrandit tous les jours et ne tardera pas à attirer des investisseurs qui tenteront de marqueter un  modèle économique. Qui sait, le prochain streamer célèbre c’est peut-être vous … une bonne connexion, un bon sujet, une once de talent et un logiciel de stream gratuit comme OBS, une Webcam et un fond vert et c’est parti !

Quelques liens de WebTV à connaitre :

http://www.millenium.org/home/milleniumtv/tv/?chaine=millenium_tv

http://www.eclypsia.com/fr/eclypsiatv

http://www.twitch.tv/

 

Laisser un commentaire

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer