Knight le jeu de rôle français financé à 368%

L’équipe du studio Orygins a demandé 10 000 € à la communauté rôliste sur Ulule et son nouveau jeu de rôle Knight a été financé à 368% le 11 mai dernier, soit 36 892 €. Et à vrai dire, on comprend pourquoi les rôlistes ont craqué leur PENJ (Plan d’Epargne Nouveau Jdr) !

MaJ : mon avis après avoir maîtrisé le kit de test ce soir (il est 2H du mat’ alors soyez indulgents) en bas de l’article

 

knight-livre-baseKnight Au coeur des ténèbres

Cela fait partie des croisements improbables que j’attendais depuis la sortie de Pacific Rim, nan depuis Manga Boyz, nan en fait ça remonte même beaucoup plus loin à Cyberpunk 2024, Ghost in the Shell nan encore plus loin à Vision of Escaflowne…. bref pourquoi je vous parle de tout ça ? Parce que le jeu de rôle Knight va nous permettre d’incarner des survivants en 2037 alors que la Terre s’est encore fait one-shot par des catastrophes et que la moitié de la populace a été décimée. Jusque-là, c’est du déjà vu et revu…

MAIS ! Un homme revêtu d’une  meta-armure hi-tech va surgir de la masse et prendre le dessus sur les monstres et le désespoir ambiant, d’autres vont suivre ce chevalier des temps modernes (nommé Arthur comme de par hasard) et bientôt 1000 chevaliers vont se dresser contre l’ennemi. Et devinez quoi ? Vous en ferez partie ! Un croisement de Pendragon et de Cyberpunk avec un p’tit bout d’Iron Man, ça vous dit ? Moi oui 🙂

La vidéo de présentation qui raconte mieux que moi :

Un jeu de rôle centré sur les meta-armures

A priori, Knight est un de ces jeux de rôle où tu ne commences pas en slip dans la forêt à chercher du bois pour échapper à la pneumonie et aux loups, c’est déjà une bonne nouvelle : “les personnages joueurs sont des héros puissants et capables d’actions qui défient l’imagination”. C’est d’ailleurs ce que j’avais aimé dans le jeu de rôle  SCION parce que créer un personnage héros, demi-dieu ou dieu c’est carrément plus marrant que de créer un écuyer, bref passons.

kinght-meta-armure2

Donc un petit génie moderne nommé Merlin (nan sérieux ?) a créé des armures de combat de malade mental qui font partie de l’équipement STANDARD des joueurs (wow). On peut les personnaliser en mettant différents systèmes dans différents slots (direct, je pense à mettre une émeraude dans la partie arme pour faire +120% de dégâts aux élites, faut vraiment que j’arrête Diablo). Diffuseurs d’antalgiques, vision de nuit, zoom, blindage, champ de force, affichage et outils à réalité augmentée, ça donne envie ! Il y a 9 modèles (comme les 9 soeurs d’Avalon ???) auxquels on peut ajouter ces modules.

kinght-meta-armure

Objectif atteint, sortie et kit de test

Donc le jeu de rôle français Knight a été financé avec succès le 11 mai dernier, limite dommage parce que les contreparties étaient super sympas : livre de base, blocs de 50 feuilles de perso, aides de jeu pour les armures, musiques d’ambiance, planisphère, clé USB avec tout dessus, tarot 22 lames pour la création de perso, etc. Bon sang, le pack le plus cher à 499€ était même épuisé (bon y en avait qu’un), mais qui met 500 boules dans un crowdfunding de jeu de rôle, sérieusement ? 🙂

Seul truc dommage, il manquait que 108 euros pour débloquer le dernier palier d’amélioration à 37000€ qui aurait permis d’augmenter le nombre d’illustrations dans les suppléments. Ahhh j’abuse, regardez un peu tous les paliers qui ont été débloqués grâce aux crowdfunders :

  • 15 000 euros : le livre de base ne sera pas en noir et blanc mais en couleur, yeah !
  • 18 000 euros : les aides de jeu disponibles en version papier plutôt qu’en PDF
  • 20 000 euros : l’écran du MJ, indispensable !
  • 22 000 euros : couverture cartonnée et 100 pages supplémentaires sur les secrets de l’univers
  • 25 000 euros : 1er supplément déjà financé sur l’équipement a priori
  • 27 000 euros : 3 aides de jeu supplémentaires papier
  • 30 000 euros : parution du Codex Knight, c’est pas dit mais j’ai l’impression que c’est une newsletter PDF trimestrielle sur le jeu
  • 33 000 euros : fabrication de dés spéciaux pour Knight

knight-ecran-de-jeu

Ca vous a mis l’eau à la bouche et vous voulez tester Knight ? Si vous ne pouvez pas attendre que le livre sorte en Octobre 2015 (selon les dernières infos), vous trouverez un kit de démarrage ici :   Kit de démarrage Knight en PDF (44 pages)   (si jamais le lien casse un jour, envoyez-nous un message je le télécharge et je le mets précieusement de côté).

En fait, je vais me faire une capture page entière de leur campagne Ulule car j’ai l’impression qu’il y a toutes les clés pour réussir un crowdfunding jeu de rôle, on sait jamais, ça peut servir :)) Comme je vais certainement tester le kit de démarrage ce weekend ou le prochain, je reviendrai donner un avis sur le système de jeu, l’ambiance, etc. Bonnes parties !

Test du Kit de démarrage de Knight

Le scénario du kit de test est extrêmement bon, j’aurais vraiment aimé l’écrire 🙂 : vraie ambiance, enquête et action avec une vraie difficulté à la fin.

Le système de jeu avec le combo de 2 caractéristiques et les jets de D6 me laisse un peu plus dubitative : plus tu es fort dans une caractéristique, plus tu lances de dés donc oui plus tu as de chances de faire des chiffres pairs (des réussites) mais aussi moins tu as de chances de faire des succès critiques et les difficultés sont assez hautes (8 réussites pour une action complexe à très difficile, c’est très chaud à réunir). En revanche, c’est bien d’avoir mis des overdrives sur les armures, ça rattrape un peu le coup. Le choix des caractéristiques (une par le MJ, une par le joueur) est assez fluide mais manque un peu de réalisme parfois (on en revient souvent à combat + force ou combat + perception).

Alors là on avait 3 joueurs et je pense que le scénar’ est étudié pour 5 joueurs avec des armures complémentaires : le choix des armures est très important (bon point) car 2 joueurs se sont aperçus un peu tard qu’ils auraient dû échanger leurs armures. Attention à l’armure Barbarian qui a laissé un joueur un peu sur sa fin car à part grandir, elle n’a pas beaucoup de modules sympas. Attention aussi à prévenir les joueurs qu’ils ont des modules de base sur leurs armures (zoom x40, ça sert bien).

Ce que j’ai vraiment aimé : les points d’espoir qui donnent le p’tit côté Cthulhu perte de SAN que j’aime, les points d’héroïsme qui se méritent (je n’en ai distribué qu’un mais pour une belle action), la complémentarité des meta-armures, les combats contre des bandes avec les effets de débordement et compagnie, vraiment chouette. En plus, moi qui ai tendance à ne jamais tuer mes joueurs, là ils ont vraiment senti le souffle de la mort malgré les nods de santé.

Est-ce que je l’achèterai en Octobre 2015 : évidemment ! J’ai beaucoup aimé, tout me parle là-dedans, peut-être juste que je modifierai un chouilla le système de dés. J’ai hâte d’avoir le livre, l’écran, les suppléments, tout quoi 😉

 

4 commentaires

  • Yop,
    J’ai testé le kit d’initiation le W.E dernier, comme pas mal de copain et c’est vraiment sympa.
    On sent bien le côté apocalyptique et héroïque à la fois, sans pour autant virer dans l’over gros bill.
    Le système est super simple à prendre en main et il y a suffisamment d’armure et de set pour bien personnaliser son bonhomme.
    J’ai hâte de recevoir mon exemplaire en octobre 🙂

    • Merci pour ton commentaire Lord Yaourt, ça me rassure puisque je le maîtrise samedi soir avec le kit de démo que j’ai même pas encore lu, arggh ! Je reviendrai donner mon avis après mais en tout cas j’ai pas eu de mal à réunir une table 🙂

Laisser un commentaire

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer