L’interview des 20 ans du GROG !

Le Guide du Rôliste Galactique (GROG) à 20 ans ! Félicitations ! Et avec Geek Powa on tenait à fêter cet anniversaire en… vous interviewant ! Allez, on n’est pas bégueule on a ramené notre bouteille de champ virtuel et un gâteau au chocolat d’un mètre de haut avec sur le dessus un Gygax en nougatine (oui on a virtuellement des gros moyens :p)…

(Dessin de David Lihard)

Interview JDR : le Guide du ROliste Galactique à 20 ans !

Alors déjà, pour ceux qui ne vous connaîtraient pas (il y en a ? Vraiment ?), qu’est-ce que le GROG ?

Capitaine Salanael : Le GRoG, c’est deux choses, tout d’abord c’est une encyclopédie participative gratuite sur le jeu de rôle. Le jeu de rôle français, bien sûr, mais aussi dans toutes les autres langues. Du moment que ça se joue autour d’une table, et qu’on y joue un rôle, on fiche. Notre objectif est de référencer TOUS les ouvrages de jeux de rôle existants… ou de mourir en essayant. Si nos fiches se veulent factuelles, neutres et intemporelles, nous laissons aussi la place aux critiques argumentées. Et, au-delà des ouvrages en eux-mêmes, il y a tout ce qui tourne autour : auteurs, éditeurs, magazines, conventions. La tâche tient du tonneau des Danaïdes, mais on tient bon. Et puis tout le monde peut mettre la main à la pâte en fichant des ouvrages non référencés issus de sa collection.

Ensuite, le GRoG c’est une association loi 1901 dont le but est de gérer le site et de promouvoir le jeu de rôle. D’où aussi notre présence en conventions avec nos merveilleux T-shirts jaunes, notre voix dans le jury de divers concours, ….

À chaque fois qu’on tape grog dans Google pour une fiche de jdr, on finit par se servir un verre… un conseil ?

On ne boit ni ne mange à côté d’un clavier d’ordinateur. Si ça tombe dessus, c’est la mouise à récupérer.

C’est quoi votre secret de longévité ?

Le sens du devoir et les coups de fouet.
Bon, et un peu aussi la passion pour notre loisir commun qui ne cesse de faire montre de créativité.

Blue Planet le tout premier GROG d'Or en 2001, n'aura jamais eut la chance d'une traduction 😥

On a entendu parler d’une nouvelle version du site. De nouvelles fonctionnalités ?

Dans nos rêves ? Oui, plein. Comme les tags, la séparation pdf et papier, la liste des souhaits, la possibilité d’avoir plus d’images par fiches (important pour les coffrets), une gestion des traductions plus ergonomique, un calendrier des conventions plus souple, un annuaire des rôlistes, une appli pour accéder aux fiches à partir du code barre, des API,…

Dans la réalité, on va voir avec l’équipe qui se met en place.

Il a du s’en passer des choses en 20 ans ! Quels sont les souvenirs les plus marquants de l’équipage ?

Peut-être le plus marquant, en interne, a eu lieu fin 2008 : brusquement, le GRoG a disparu. Littéralement : la base de données a été effacée. C’est venu d’un conflit interne qui a escaladé de plus en plus… Si un blog a rapidement été mis en place pour palier à cette absence, sur une autre adresse, beaucoup des anciens ont vraiment eu peur pour le site. L’issue du conflit paraissait très incertaine à une partie des administrateurs.

Mais en fin de compte, le conflit a pu être désamorcé. La communication, pendant longtemps bloquée, a repris, et un compromis a été trouvé qui a satisfait tout le monde. Du coup, l’ancienne adresse a été récupérée. Comme en parallèle c’était l’occasion de faire une refonte du site, plusieurs personnes en interne se sont lancées à corps perdu dans une nouvelle version, la “V2”. On a eu quelques mois incroyables avec la tenue du blog pour garder une présence, un fichage, et la création — et les tests — de la nouvelle version par derrière. Un boulot de fou ! Mais tout le monde a été très motivé.

Et le 8 mai 2009, pour l’anniversaire du site, la V2 a été mise en ligne. Avec des bugs bien sûr, vite corrigés, mais une interface bien différente et très appréciée des lecteurs. En plus de la correction des bugs, de l’apprentissage de la nouvelle interface et du fichage régulier, un nouveau travail de titan est apparu : lire les centaines de messages quotidiens, et parfois y répondre. Beaucoup de félicitations, de soulagement, et des gens qui se rendaient compte à quel point ils avaient pris l’habitude de se servir du site, et à qui son absence avait fait prendre conscience de son importance. Et une flopée de nouveaux matelots prêts à embarquer pour ajouter leur pierre (ou plutôt leur fiche) à l’édifice du GRoG…

Wurm éditions Icare - GROG d'or 2012 - les archivistes connaissent toutes les pépites rôlistiques !

Combien y a-t-il de marins sur le navire ?

En théorie, des dizaines. Il suffit de voir l’interminable liste des contributeurs passés sur la page section de l’équipage.

En pratique, il y a un renouvellement des ressources humaines. Certains restent année après année, d’autres s’arrêtent après une poignée de fiches. Nous avons une bonne vingtaine de matelots actifs dans le courant de la dernière année, avec onze d’entre eux qui réalisent au moins une fiche par mois.

Est-ce qu’il y a des quêtes parmi les archivistes du GROG ? Le jdr perdu digne d’une licorne ?

Nous avons effectivement une section Wanted longue comme le bras. Et puis des jeux dont nous avons connaissance de l’existence mais dont la barrière des langues nous empêche le fichage (le jeux suédois de 1981 Drakar och Demoner par exemple). Cependant, là le problème n’est pas de trouver le jeu mais de trouver un locuteur de la langue en question.

Il y a peu de temps vous avez décerné le GROG d’or 2020. Qu’est-ce que c’est et comment vous choisissez le vainqueur ?

Le choix se fait en deux phases. Tout d’abord, nous élisons chaque mois un jeu parmi ceux qui sont dans l’actualité (moins de 4 mois) et dont une fiche a été réalisée au cours du mois précédent. Tous les matelots et membres de l’association peuvent voter avec toute leur subjectivité. Certains sont sensibles aux créations originales, d’autres à la nostalgie, certains accordent plus d’importance à l’univers, ou au contraire aux règles, l’argument de la langue sort aussi dans les débats. Parfois on veut signaler l’arrivée d’un nouveau jeu. Parfois la continuité d’une gamme. Au final, même moi je suis incapable de prédire qui sera jeu du mois.

Ensuite, au mois d’avril, les douze derniers jeux du mois sont mis en lice pour désigner le GRoG d’or, lequel est dévoilé pour l’anniversaire du site, le 8 mai. Cette fois-ci, le vote se fait en 2 tours. Et la même subjectivité assumée est de mise.

Dieux ennemis chez les XII singes - GROG d'OR 2020

Est-ce que vous avez pensé à une gamification des archivistes et des contributeurs ? Gains de points, niveau, déblocage d’avatar ?

Oui, ça fait partie des fonctionnalités qui ont été discutées. Mais nous n’avons pas envie de faire de la gamification pour de la gamification. L’objectif étant de rendre le fichage moins intimidant, la validation plus facile. La mise en place doit encore être discutée. Nous n’avons pas vocation à offrir du contenu réservé donc il n’y a pas vraiment de fonctions à “débloquer” si ce n’est la possibilité de s’investir davantage dans le GRoG.

Un conseil pour le choix du rhum ?

Le Don Papa et le Pusser’s Rum. Mais ce n’est pas pour tous les budgets.

Avez-vous envisagé de donner un espace aux illustrateurs/compositeurs du secteur pour exposer ?

Non, le GRoG est une encyclopédie, pas un hébergeur. Tout comme le GRoG n’a pas non plus vocation de se prendre pour la Scénariothèque ou le SDEN. Par contre, dès qu’un créateur est crédité sur un ouvrage du GRoG, sa page de biographie est automatiquement créée. À l’auteur en question de nous fournir une bio et, le cas échéant, un lien vers sa page personnelle.

Il y a autant de définitions du jeu de rôle que de rôlistes … c’est compliqué pour faire des catégories ?

Oui, d’autant que certaines “étiquettes” se recouvrent allègrement

Le GROG c’est avant tout des gens qui aiment le JDR, des anecdotes croustillantes ?

Lors de la mise en ligne du GRoG, le site a très vite connu ses limites. L’équipe technique a cependant vite trouvé l’origine du problème : un certain ficheur très prolifique était en train de rentrer sa collection. Et rien que générer les miniatures des couvertures des ouvrages dans cette dernière lors de l’ouverture de son profil ralentissaient le site. Oui, c’est une grosse collection…

Pour en revenir sur la définition du jeu de rôle, lors d’un de nos débats internes sur le cas des jeux narratifs, un de nos éminents contributeurs a posé la question de savoir si jouer un rôle état nécessaire pour être du jeu de rôle. Par égard pour sa famille, nous tairons son nom.

Meute - Edition John Doe - GROG d'OR 2019

Comment nos lecteurs peuvent vous aider ? Qu’est-ce que vous recherchez comme compétence pour la V3 du site ?

Pour l’instant, une équipe de dév est en train de se mettre en place. Elle hésite encore entre deux technos qui pourraient être utilisées. Donc c’est un peu difficile de déjà vous donner les compétences nécessaires.

Et pour finir quel est dans les jeux méconnus celui qui vous a le plus enthousiasmés ?

À force de voir passer plein de jeux et de parler avec des gens aussi curieux que moi, j’ai un peu de mal à voir ce qui est vraiment méconnu ou évident. Pour certains, Apocalypse World est encore un jeu méconnu, alors qu’il est l’un des systèmes les plus prolifiques du moment. De même, Sombre a apporté énormément, mais tout le monde le connaît-il ? Mais bon, là je parle de GRoG d’Or des années précédentes, pour moi ça ne devrait même pas entrer dans la catégorie méconnus.

Et au-delà de ça, le foisonnement de créativité rend difficile de tirer un jeu du lot. Dans les jeux que nous n’avons pas élu (donc j’éviterai de reparler une ènième fois de FACES et La Couvée, je vous vois venir petits coquins), je pencherais vers Damnés, de Manon et Simon Li, un jeu pour faire jouer des Immortels qui doivent lutter éternellement contre leur bête intérieure. Ou Blue Beard’s Bride, un jeu d’horreur qui propose de jouer les personnalités de la femme de Barbe Bleue alors qu’elle visite le manoir de son nouvel et inquiétant époux. Ou, dans un genre plus léger, Sketch!, le jeu des super-héros à dessiner, ou Sonja et Conan Contre les Ninjas, où un joueur joue un·e barbare au vocabulaire limité contre les ninjas que lui envoient les autres. Dans ce dernier, on est même plus au concept de MJ tournant mais de PJ tournant !

Merci à tous les matelots et aux différents capitaines qui se succèdent année après année pour réaliser ce travail exceptionnel. Le GROG est une association d’utilité public pour notre passion, sans son travail d’archivage de nombreux ouvrages qui méritent d’être connu sombreraient dans l’oubli…
Ami rôlistes, continuez à y découvre des pépites, donnez votre avis et soutenez-les en adhérant à l’association du GROG ou devenant mécène (le navire pourrait être bien plus visité s’il avait les moyen de faire peau neuve rapidement…). 

Allez pour montrer l’exemple et pour les remercier, je fais un don équivalent à un grog de bar tout en écrivant l’article … Pour ceux qui veulent m’accompagner, je mets le lien de leur paypal… 

Faire un Don au GROG

20 ans d'archive au service de la communauté

Laisser un commentaire / une idée / compléter...

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer